Mail Box
2/2
Retour au Nexus précédent
Dossier Japon n°4
Les Religions au Japon

      D'origine purement japonaise, le sanctuaire shinto est composé d'un hon den , le bâtiment principal, réservé aux pratiquants, et un hai den, un oratoire ouvert au public. Les deux constructions sont reliées par un couloir et sont toutes deux en bois. Elles reposent sur de lourds piliers qu'ont peut voir de l'extérieur. Un immense toit de chaume recouvre l'ensemble. Les prêtres shintoïstes se reconnaissent facilement à leur longue robe blanche et à leur haute coiffe noire.

Le Zen
3) LES AUTRES RELIGIONS
Le jardin de mousse du temple Saiho ji à Kyoto est vieux de plus de 700 ans.
Fin
      Rien de tout cela dans les temples bouddhiques, où les moines sont vêtus de noir et où le style architectural évoque davantage la Chine (d'où le Bouddhisme est arrivé au VIème siècle). La plupart des grands temples qu'on visite à Kyoto et à Nara font partie d'un groupe de bâtiments généralement entourés de jardins. Ils renferment souvent, comme c'est le cas pour le Horyu ji de Nara, des statues anciennes qui sont visibles au travers des grilles. La visite d'un sanctuaire ou d'un temple est presque toujours payante et il faut parfois demander une autorisation préalable. Le temple Saiho ji, proche de Kyoto exige, pour la visite de son jardin de mousse, un délai de 5 jours et 3000 ¥ (soit environ 150 F ou 23 euros)! Il s'agit toutefois d'une exception, et le tarif tourne en général autour de 300 ¥ (15 F ou 2,3 euros). L'itinéraire de la visite est en principe fléché, et sauf indication contraire, les photos sont autorisées.
(c) Editions Larousse
Chaque fois que l'on rentre dans un édifice religieux, on se déchausse et on enfile des pantoufles réservées à cet usage.
      Au XVIème siècle, le jésuite Saint François-Xavier apporta le message chrétien; à sa suite, des missionnaires convertiront de nombreux fidèles. Cependant, durement réprimé au XVIIème siècle, ce qui freina son expansion, le Christianisme restera en fin de compte marginal. Deux autres grands courants religieux sont à signaler, venus l'un et l'autre de Chine: le Taoïsme, fondé sur les principes du Yin et du Yang, dualité interactive de toutes les forces de l'univers; le Confucianisme, système de pensée à la fois moral et politique.
      La liberté des confessions est un droit inaliénable au Japon, et la tolérance la plus absolue est en principe de règle. La Constitution souligne cependant que les organisations religieuses, quelles qu'elles soient ne peuvent avoir d'autorité reconnue ni de privilèges particuliers. Grâce à ce libéralisme, les Japonais se sentent à la fois religieux et dégagés d'une emprise quelconque.
La Religion s'Intègre à la Vie
Shinto: http://benten.fix.co.jp/people/matt/shinto/np/shinto.html Bouddhisme: http://members.xoom.com/Shiva/
Ces religions sur Internet:
2 sites très sympa sur le Bouddhisme et le Shintoïsme:
4) Le Bouddhisme dans les manga
      Nous tenons à ne faire aucun prosélytisme d'ordre religieux ou politique au sein de ce mangazine. Cependant en lisant cette adaptation de la vie de Bouddha par feu le grand maître du manga: Osamu Tezuka (Astro le petit robot, Le Roi Leo...), nous avons ressenti quelque chose d'indéfinissable. Bref, nous avons apprécié l'histoire telle qu'elle était racontée, et pas comme un ouvrage bouddhique de référence.
Osamu Tezuka
(c) Bouddha / O. Tezuka

 

Page 1/2
Prochaine Fiche: Le Zen